Motion n°29 2012 : Réactivation de la commission “gens du voyage”, Rom et Tziganes (ETPICS 57 Nord Sud)

Argumentaire

La commission des gens du voyage de la CNT a été créée en 2002 afin de fédérer tziganes et non-tziganes dans la lutte contre la double oppression que subissent les gens du voyage : oppression en tant que minorité transnationale et oppression en tant que travailleurs.

Depuis, cette commission a apporté son soutien lors du procès “Boboye” (membre de la commission accusé de menaces de mort sur un commissaire lors d’une expulsion), elle est intervenue auprès des Roms roumains contre leurs expulsions, pour l’acquisition des caravanes, pour la scolarisation de leurs enfants, pour faire appliquer le droit au stationnement.

Elle a appelé aux manifestations contre les lois Sarkozy contre les prostituées et les gens du voyage. La commission, d’abord rattachée à l’UD 95 est devenue nationale (entériné par le congrès de Saint-Denis). Elle a collaboré au Combat Syndicaliste et aux Temps Maudits et a sorti épisodiquement un bulletin, le Niglo en colère. Les membres de cette commission étaient actifs avec l’interco 95 mais sont aujourd’hui majoritairement installés dans les Yvelines (78) où ils sont adhérents.

Un combat ancien

Le syndicat Éducation des Yvelines (et l’ETPICS 57 Nord Sud) demandent à être mandaté pour prendre en charge la commission gens du voyage de la CNT avec comme objectif de coordonner au niveau national les diférentes actions des syndicats, des unions locales / départementales / régionales et de faire la liaison avec les organisations tziganes indépendantes.

La commission animera aussi un site afin de regrouper les informations sur les luttes des gens du voyage, les Roms et les Tziganes.

Elle place l’abrogation de la phase transitoires frappant les Roumains et les Bulgares en tête de ses revendications.

Nom

Pour

Contre

Abstention

Ne prend pas part au vote

Motion n°29 ETPIC57

Décision du congrès