Rudolf Rocker (1873-1958)

../../../_images/rudolf_rocker.jpg

Rudolf Rocker

Rudolf Rocker (né à Mayence, le 25 mars 1873, mort à Mohegan, Maine, États-Unis le 19 septembre 1958), historien et écrivain, est une figure majeure du mouvement anarchiste international.

Sa vie et ses réalisations

Sous l’influence de son oncle, Rudolf devint un socialiste durant sa jeunesse et joignit le Parti Social Démocrate. Il trouva celui-ci trop dogmatique et fut expulsé du Parti en 1890 pour son support au groupe d’opposition gauchiste, Die Jungen. En 1891, il découvre pour la première fois les idées anarchistes.

Ayant découvert l’anarchisme en lisant “Freiheit” de Johann Most, Rudolph adhéra au mouvement à partir de ses 18 ans.

Rocker était un conférencier/agitateur et écrivain très talentueux, autant en yiddish qu’en allemand, et produit un grand nombre d’articles et de pamphlets et quelques livres. Plusieurs de ses écrits furent traduits en espagnol et circulèrent beaucoup en Amérique du sud, mais peu furent traduits en anglais.

Il s’occupa également de la traduction de Paroles d’un révolté de Kropotkine en allemand, de la parution des journals “Arbeiter freund” et “Germinal”, de nombreuses tournées de conférence et de la reconstruction de la F.A.U.D. et de l’A.I.T. (Anti-autoritaire).

En 2007, à Winnipeg, au Canada, le Rudolf Rocker Cultural Centre fut ouvert dans la Old Market Autonomous Zone(A-Zone) en son honneur et au bénéfice de tous et toutes.

Citation

"En tant qu'adversaire de l'Etat nous voyons en lui à chaque fois le
bastion qui s'oppose à toute évolution libertaire. Que l'on ne me parle
pas d'"Etat révolutionnaire". L'Etat est toujours réactionnaire et celui
qui n'a pas saisi cela ne connaît pas toute l'étendue du principe révolutionnaire."

Extrait d’une conférence tenue à Berlin en décembre 1919