Institut européen du salariat

Presentation

L’institut européen du salariat (IES) promeut l’histoire, l’observation et la théorie du salariat, entendu comme un ensemble d’institutions de valorisation du travail concourant à la constitution d’une classe de salariés :

    1. le salaire à la qualification, les conventions collectives et statuts ;
  • 2. les cotisations sociales et la sécurité sociale : pensions, couverture des soins de santé, allocations familiales, indemnisation du chômage ;
  • 3. le droit du travail, l’ordre public social, le droit de grève, la négociation collective
  • 4. les syndicats, la démocratie sociale, la représentation des salariés dans les entreprises ;
    1. les services publics et les administrations de l’Etat social ;
    1. les politiques monétaire, budgétaire et industrielle de plein emploi.

Activité de l’Institut

L’institut se présente comme un réseau européen de chercheurs en sciences sociales attaché à l’analyse sociologique, politique, économique, historique et juridique du salariat européen dans ses diverses institutions ainsi que dans ses logiques nationales et communautaire.

A ce titre, il produit:

  • un séminaire permanent (avec liste de diffusion et rencontres mensuelles) ayant pour objet la rédaction à horizon de cinq ans d’un Traité du salariat, ouvrage de référence dont l’élaboration s’appuiera sur des Notes de l’IES susceptibles de se transformer à terme en une Revue du salariat ;

  • des ouvrages sous son label, académiques ou visant un plus large public ;

  • des journées d’études avec appels à communications dans le cadre des groupes de travail et réseaux thématiques des associations de recherche dans les disciplines des sciences sociales. A terme, des Colloques de l’Institut seront organisés ;

  • des universités d’été associant régulièrement au réseau de nouveaux doctorants. Les chercheurs membres du réseau conçoivent la recherche dans son lien aux acteurs sociaux et à l’activité de formation. A ce titre, l’institut:

    • communique en direction des syndicalistes, des gestionnaires d’institutions du salariat, des politiques ; une Lettre semestrielle et un Site internet leur sont dédiés ;
    • entretient des relations suivies avec les organismes de formation des organisations syndicales ;
    • apporte sa contribution intellectuelle à des masters.