Introduction

Depuis plus d’une quinzaine d’années, Bernard Friot poursuit une réflexion originale sur le devenir historique et l’avenir du salariat, dans laquelle il a accordé une place importante à l’avènement de la cotisation sociale, ce qui lui a donné l’occasion d’intervenir de manière remarquée dans le débat qu’a suscité en France la «réforme» des régimes de retraite en 2010.

Dans son dernier ouvrage, il reprend et radicalise certaines des thèses déjà développées précédemment tout en en explicitant davantage les fondements théoriques.

Ce qui permet aussi de mieux en apprécier la portée mais aussi de marquer les points de désaccords.

Cela implique cependant de suivre sa démarche pas à pas, au prix de quelques détours théoriques inévitables.