Admissions

Article 11

Ne seront admis à la fédération que les groupements composés de travailleurs des secteurs des transports et activités auxiliaires,ainsi que les adhérents de syndicats intercorporatif, travaillant dans les transports, à l’exception de ceux qui tirent profit d’autres travailleurs.

La fédération n’exclue aucun type de transport

Elle regroupe les travailleurs des transports de personnes ou de marchandises, routiers, ferroviaires, fluviaux, maritimes, aériens, transports en commun ou individuel,les coursiers, les chauffeurs de maitres, dans le secteur de la santé (ambulanciers, pompes funèbres), les travailleurs des plateformes logistiques, les déménageurs, les docks et toutes leurs activités auxiliaires (accompagnateurs, mécaniciens, manutentionnaires, administratifs, ect…) que ces secteurs soient de droit privé ou public.

En bref, tous les salariés dépendant d’une convention collective concernant les transports et la logistique. Sans oublier les travailleurs étrangers travaillant sous pavillon Français dans la marine marchande, ou les chauffeurs étrangers employés par des sociétés francaises.

Chaque syndicat devra accompagner sa demande d’admission de deux exemplaires de ses statuts et indiquer le nombre de ses adhérents, ainsi que les noms et adresses de ses secrétaire et trésorier. Son adhésion sera effective et entraînera cotisation après délivrance du label syndical dépendant de l’avis de la Fédération, du Bureau Confédéral et de la structure régionale si elle éxiste.

Article 12

Il ne pourra être admis à la Fédération qu’un seul syndicat par secteur géographique (les délimitations étant définies par le congrés fédéral).